le TSN 95 rétrogradé de l’élite à cause d’un bassin trop petit

838 vues
octobre 1, 2014

source : http://www.gazettevaldoise.fr/2014/10/01/water-polo-le-tsn-95-retrograde-de-lelite-a-cause-dun-bassin-trop-petit/

Water-polo-tsn-95-630x0

Le club évoluait en élite. Mais la fédération l’a rétrogradé en Nationale 1 car le bassin de Taverny (25m sur 12,5m) ne répond pas aux normes internationales (30m sur 20).

«Je suis allé faire de l’aquagym à la piscine d’Herblay. Est-ce qu’on ne pourrait pas avoir nous aussi à Taverny une piscine digne de ce nom ?»Lors de la réunion publique aux Lignières, le maire (Ump), Florence Portelli, a été ainsi interpellée par cet habitant, qui aimerait visiblement que sa commune bénéficie d’un aussi bel équipement qu’à Herblay.

D’un côté, la piscine de Taverny, construite dans les années 70. De l’autre, un centre aquatique aux dernières normes environnementales, qui vient d’être construit, avec plusieurs bassins, un espace balnéo avec hammam et sauna, et d’une salle de fitness. Herblay, qui avait jusque-là une piscine “Tournesol”, a bénéficié des fonds de l’agglomération du Parisis, qu’elle a intégrée à sa création fin 2005.

La communauté de communes avait alors lancé un programme de plusieurs dizaines de millions d’euros, destiné à reconstruire les piscines d’Herblay et Cormeilles et en faire une à Pierrelaye. Un plan dans lequel n’est pas intégré Taverny, qui n’a rejoint l’agglomération qu’en 2013.

«Grands cocus»

«Nous n’étions pas les premiers à entrer dans la Calp, a expliqué Florence Portelli. Nous y sommes entrés contraints et forcés. Les collègues (Ndlr, l’élue est devenue vice-présidente depuis son élection de maire en avril dernier) m’ont dit que l’agglo n’allait pas passer son temps à ne faire que des piscines. Nous ne sommes pas arrivés au bon moment. On est les grands cocus de l’affaire. Cela m’ennuie pour Taverny, mais je comprends l’intérêt communautaire, qui veut aujourd’hui privilégier les transports, l’emploi et le développement économique.»

L’élue a pointé du doigt un autre problème, celui du Tsn 95. Le Taverny Sports Nautiques évoluait jusqu’à la saison dernière en Pro A (l’élite) et son résultat en fin de saison lui permettait de s’y maintenir.

Mais la Ligue nationale de water polo a décidé de rétrograder le club en Nationale 1… en raison de la non-conformité du bassin aux normes internationales, qui impose des bassins de 30 m sur 20. Celui de Taverny fait 25 m sur 12,5. Le club bénéficiait jusque là d’une dérogation. «Nous avons demandé à la ville de Sarcelles de bénéficier de leurs installations, mais il n’y avait pas de place, explique Florence Portelli. J’ai appelé la fédération. On a tout essayé. Que le club descende d’une division à cause de ça, que ce ne soit pas les seules compétences sportives qui prévalent, c’est scandaleux. La ville ne peut pas reconstruire cette piscine, cela nous coûterait 25 millions d’euros», souligne l’élue qui parle de «rigueur budgétaire». «Il y aura peut-être une rénovation, mais ça ne changera rien à la taille du bassin. On nous dit maintenant que les normes de bassin vont encore changer en 2015… C’est kafkaïen comme histoire ! J’attends de voir comment ça évolue et j’envisage de demander une audience au ministère.»