Pro A – j8 : Strasbourg finit en trombe

828 vues
décembre 17, 2013

Article alsace.fr – 16/12/13

team

Le Team Strasbourg a terminé l’année 2013 par un joli succès, samedi soir, dans le bassin du fringant promu Lillois (11-14). Une belle performance qui permet aux hommes de Sébastien Bérenguel de passer l’hiver au chaud.

Dans la continuité de leur large victoire face à Senlis le week-end dernier à Schiltigheim (12-6), les poloïstes strasbourgeois arrivaient en pleine confiance samedi soir à Lille, un promu en grande forme. Grâce à un départ canon et à une défense de fer (0-4), les coéquipiers de Romain Blary (auteur des deux premiers buts) ont toujours fait la course en tête pour finalement s’imposer assez logiquement dans le Nord (11-14). « Cela nous a bien aidés de démarrer aussi fort , constate le coach alsacien Sébastien Bérenguel. On est parvenus à rester devant et le résultat est très intéressant. Même s’il y a encore trop d’erreurs individuelles, l’ensemble est positif avant la trêve. »

Arrivé la veille du match à Lille, contrairement à ses habitudes, le Team Strasbourg a fait le boulot. Les Bas-rhinois ont répondu présents dans le combat et l’agressivité. Jusqu’au bout en résistant à la pression d’un promu qui aura tout tenté pour recoller. En vain. Revenus tout près dans la dernière période (10-12), les Lillois craquaient définitivement sous les coups de boutoirs de Bratic et Racunica. « Les joueurs ont respecté les consignes. En plus, on était au complet et forcément ça change les choses », poursuit-il.

« On a su réagir »

Ce deuxième succès de rang en Pro A permet aux Strasbourgeois de terminer l’année à la 6e place avec un bilan de 4 victoires et 4 défaites. Ils retrouveront la compétition le 11 janvier prochain à Douai, mais avant, ils vont bénéficier de quelques jours de repos et reprendront l’entraînement le 26 décembre. « Jusqu’à présent, je suis plutôt satisfait , affirme Sébastien Bérenguel au sujet du parcours de son équipe. Le seul accroc que l’on ait eu est à Taverny. Il me reste en travers de la gorge. Mais on a su réagir derrière en gagnant les deux matches suivants. En janvier, on va avoir de gros matches à jouer. Ils vont décider si on peut lutter pour la 4e place ou rester dans le ventre mou. Le maintien étant presque acquis, il faut se concentrer sur nos trois prochaines rencontres et surtout continuer à bien travailler. »

Neptune Lille Métropole – Team Strasbourg 11-14 Les quarts temps : 1-4, 5-4, 1-2, 4-4. Arbitres : MM. Filoni et Courbin. 11 exclusions temporaires à Lille, 10 à Strasbourg. Les buts : Martin 1, Tassin 1, Chion 1, Radocz 6, Lefebvre 2 pour Lille ; Sutic 2, Racunica 3, R. Blary 3, Q. Blary 1, Bratic 3, Cartoux 2 pour Strasbourg.