N1 – j10 :Mathieu Dierstein relance les SR Colmar

1 256 vues
décembre 17, 2013

Article alsace.fr – 16/12/13

le-retour-de-mathieu-dierstein-a-largement-contribue-a-la-victoire-des-colmariens-face-aux-valenciennois-photo-vanessa-meyer

Les Colmariens ont renoué avec la victoire samedi soir à Aqualia face à Valenciennes -Anzin. La rentrée de Mathieu Dierstein a largement contribué à ce succès.

Rien n’a pourtant été simple pour les Alsaciens face à cette formation nordiste qui évolue depuis une dizaine d’années en N1, même si elle n’occupe aujourd’hui que la 10e place du groupe. Mais samedi soir, les SRC ont enregistré les retours de Mathieu Dierstein, qui avait manqué les deux derniers rendez-vous, et d’Alexandre Chevalier, qui n’avait pas effectué le déplacement la semaine dernière, et cela change pas mal de choses. C’est d’ailleurs ce dernier qui a mis le feu aux poudres après seulement une minute de jeu, imité par Nicolas Giuseppi et Dierstein par deux fois qui ont permis aux Colmariens de mener 4-1 après cinq minutes de jeu.

« Je n’ai pas été inquiet »

Mais les Nordistes ont des ressources notamment grâce à ses étrangers. Avec les deux Croates, Stojanovic et Blazevic, auteurs au final de 9 des 14 buts de Valenciennes, ils parviennent à limiter les dégâts (5-3) et 10-7 à la mi-temps. « Leur jeu repose essentiellement sur leurs trois étrangers , note Somma, et je pense que nous avons fait le nécessaire pour limiter leur champ d’action. »

Menés 10-5 après 12 minutes de jeu, les Nordistes ont réussi à revenir au score en inscrivant un 3-0 à cheval sur les deuxièmes et troisièmes périodes (10-8).

C’est le troisième étranger, l’Ukrainien Radivilov, qui s’était déchaîné dans les buts en repoussant une demi-douzaine de tirs colmariens. « Je n’ai pas été inquiet, assurait Greg Somma, puisque j’avais du monde sur le banc ce qui m’a permis de faire beaucoup de changements. »

Giuseppi et Krempp relancent en effet la machine (12-8) et Dierstein et Chevalier donnent à nouveau cinq buts d’avance à leur équipe juste avant le dernier quart-temps (14-9). Les Colmariens venaient de resserrer leur défense devant un Jean-Baptiste Schmitt retrouvé et parviennent à faire le trou grâce à Raphaël Krempp qui signe de la plus belle des façons son premier match avec les Colmariens (18-11). La fin de la partie n’était plus qu’une formalité.

SR Colmar – PC Valenciennes-Anzin 19-14. Périodes : 5-3, 5-4, 4-2, 5-5. Arbitres : MM. Blanchard et Forjan. Une centaine de spectateurs.

SRC : Schmitt dans les buts. Jager 2, Poiré ; Mantilla, Dierstein 5, Chevalier 2, Robin 2, Giuseppi 3, Demolière 1, Krempp 3, Manna Benichou 1

PCVA : Radivilov dans les buts, Vigreux 2, Olivier 2, Mayolle 1, Quoirez, Cliquet, Memitz, Stojanovic 5, Blazevic 4, Bechot.

Exclusions : 4 à Colmar, 5 à Valenciennes.