Pro A – J8 : L’importance d’être régulier

908 vues
décembre 17, 2013

Article DNA.fr – 16/12/13

corentin-lanau-et-strasbourg-ont-rendu-une-copie-interessante-contre-senlis-photo-dna-jean-christophe-dorn

En s’imposant samedi soir chez l’ambitieux promu lillois, les joueurs du Team Strasbourg sont assurés de passer Noël au chaud. L’entraîneur Sébastien Bérenguel livre un premier bilan de la saison, avant d’évoquer les défis de la nouvelle année.

C’est donc par une victoire chez un concurrent direct que les Strasbourgeois ont terminé leur année civile.

Un succès de 14 buts à 11, qui permet aux joueurs du Team Strasbourg de revenir à la hauteur de leur adversaire du soir et de finir l’année 2013 avec un bilan parfaitement équilibré de quatre victoires pour autant de défaites, et une différence de buts positive (+4).

Un meilleur état d’esprit

Une belle performance appréciée par leur entraîneur Sébastien Bérenguel, qui tient à saluer l’état d’esprit de son équipe : « Il y a eu un changement d’attitude ces derniers jours dans le groupe, et cela s’est ressenti dans l’eau samedi soir. Quand on a, comme nous, un groupe réduit de 8, 9 joueurs, il est essentiel d’être régulier à l’entraînement, de ne pas se contenter du minimum. C’est une attitude qui paie, nous l’avons vu face à Senlis et samedi soir face à Lille. Quand on n’a pas cette attitude, on s’expose à des contre-performances, comme la défaite face à Taverny. »

La victoire en terre nordiste permet à Strasbourg de pointer désormais à la sixième place et de passer les fêtes de fin d’année dans le ventre mou du classement.

Mais Sébastien Bérenguel ne perd pas pour autant de vue l’essentiel, avec notamment un mois de janvier charnière.

Garder la dynamique

Les bonnes résolutions sont déjà prises côté strasbourgeois : « Cette trêve tombe un peu mal, car nous sommes dans une bonne dynamique en ce moment. Nous allons donc reprendre très vite l’entraînement, avec un programme foncier du 26 au 30 décembre. Nous planifions aussi un stage de préparation du 2 au 5 janvier avec à la clef un, voire deux, matches amicaux. Il est essentiel d’être bien dans le rythme pour se rendre à Douai le 11 janvier. »

Ce sont en effet trois concurrents directs qui se profilent le mois prochain, avec le délicat déplacement dans le petit bassin de Douai le 11, puis la réception du Pays d’Aix le 18, avant un déplacement à Noisy le 25.

« Si nous négocions bien ces trois matches, nous pourrons quasiment assurer notre maintien avant la phase retour. »

Une belle façon de commencer la nouvelle année, à condition néanmoins d’être bien régulier.