LPWP Pro A : J5 – Le Cercle plie, mais ne rompt pas

781 vues
décembre 1, 2014

Montpelweb

Les Marseillais, malmenés par Lille, et les Montpelliérains, faciles vainqueurs de Douai, restent invaincus et conservent la tête du classement.

Les Enfants Neptune Lille Métropole sont passés tout près de l’exploit samedi soir à Marseille. Emmenés par un Robin Lindhout impressionnant d’efficacité (sept buts pour l’international néerlandais), les Nordistes ont en effet tenu la dragée haute aux vice-champions de France pendant plus de 20 minutes.

En tête dès la première minute de jeu et un premier but de… Robin Lindhout, les  » Métropolitains ont en en effet mené les débats jusqu’en tout début de quatrième période quand Igor Kovacevic, puis Thibault Simon, permettaient au Cercle de revenir à égalité (10-10), puis de passer devant au score pour la première fois de la partie (26ème) !

Rien, ni personne – même pas Robin Lindhout – ne pouvait désormais endiguer la furia phocéenne. En moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire (ou presque) Dorian Manca, Alexandre Camarasa et Enzo Khasz donnaient en effet quatre longueurs d’avance à une équipe marseillaise devenue tout à coup inarrêtable.

Si Rémi Garsau et ses coéquipiers finissaient donc par s’imposer sur le score de 16 à 13, les Marseillais ont senti le vent du boulet. A quinze jours du choc avec le Montpellier Water-Polo, il faut espérer qu’Olivier Chandieu et ses troupes auront su tirer les leçons d’une soirée qui a failli tourner au cauchemar.

Montpellier déroule

Dans le même temps, le Montpellier Water-Polo a en effet rendu une copie presque parfaite face à une formation douaisienne rapidement dépassée par l’efficacité des champions de France.

Pourtant premiers à  » allumer le feu dès la 2ème minute par l’intermédiaire de Romain Harrissart, les  » Cht’is n’ont finalement tenu qu’une période. Rattrapés, puis dépassés par les Montpelliérains grâce à des buts de Quentin Chipotel et de Geoffrey Laux en fin de premier quart temps, les Nordistes … lire la suite sur LPWP

Et de deux pour Sète !

 

Source: LPWP