le PCVA déclare forfait pour la saison et s’apprête à rentrer en hibernation

1 875 vues
septembre 28, 2014

Article La Voix du Nord

1119064520_B973652843Z.1_20140925165113_000_GJJ36GBT4.1-0

Les conséquences de l’incendie de la piscine de Valenciennes mercredi dernier n’auront pas tardé pour le water-polo valenciennois. Le PCVA vient en effet de décider de déclarer forfait pour tout le championnat de Nationale 2. « Nous avions déjà des ennuis financiers avant. Là, il aurait fallu effectuer de nombreux déplacements pour les entraînements et les matches dans les piscines alentours, avec des joueurs en moins (donc des rentrées en moins). Ce n’était pas possible », indique le président d’honneur Guy Tampère. Les créneaux horaires étaient un problème, mais pas autant que le coût financier.

Pour ne pas disparaître, le PCVA, qui compte bien fêter ses 100 ans en 2020 a décidé de placer ses jeunes (- 15 ans et – 13 ans), essentiellement à Quiévrechain, en espérant pouvoir les récupérer quand une piscine rouvrira à Valenciennes. « On a eu une réactivité très rapide pour ne pas pénaliser les joueurs et les familles. Pour les seniors, soient ils repartiront au niveau régional à Quiévrechain où ils ne pourront jamais dépasser la N3 compte tenu des contraintes de normes de piscine et financières, ou partir dans d’autres clubs », souligne l’entraîneur Cyril Valles qui devrait perdre son emploi. Près de 90 licenciés sont à recaser, sans compter les 200 à 300 nageurs du PCVA (compétition, loisirs, masters), qui nageront toujours sous l’entité PCVA, mais à Trith, Quiévrechain, Saint-Amand où Valenciennes devra payer les créneaux.

« On espère un soutien de la mairie, poursuit Guy Tampère qui n’oublie pas que pour la natation de compétition, il sera difficile pour les parents de payer des déplacements quatre à huit fois par semaine (lorsque la patinoire avait brûlé, les clubs résidents avaient été aidés pour payer leurs déplacements). Maintenant, ce n’est plus une affaire de dirigeants, mais de politiques »

Les ex-utilisateurs de la piscine s’associent

Une réunion de tous les présidents de clubs qui occupaient la piscine de Valenciennes a lieu ce vendredi soir à 19 h à l’entreprise Tampère. Le but : constituer une association pour défendre leurs intérêts et maintenir la pression pour une reconstruction la plus rapide possible en tenant compte de leurs besoins.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *