Montpellier : le champion mise sur la stabilité

914 vues
juillet 7, 2014

Article Le Midi Libre

uros-kalinic-un-solide-defenseur-pointe-pour-compenser_960907_667x333

Uros Kalinic, Lukas Chytil et Léo Delgado sont les trois recrues d’un MWP qui a perdu son capitaine Andres Aguilar (retraite) et Olivier Aulas (études) et fait le pari de la continuité.

Tous ceux et toutes celles ayant vécu la fabuleuse aventure du Montpellier WP la saison passée, avec ce suspense à l’envi pour aboutir au titre, n’auront pas trop de difficultés à s’imprégner de l’effectif qui défendra ledit titre à la rentrée prochaine.

Dans la colonne départs ne figurent ainsi que deux noms : ceux d’Andres Aguilar et Olivier Aulas. À 36 ans, le capitaine aspirait à une légitime retraite alors que la doublure de Gabor Jaszberenyi dans les buts s’en va pour ses études.

Un international et de jeunes Français

Pour les remplacer, il y aura trois arrivées, celles de Uros Kalinic, de Lukas Chytil et de Léo Delgado. Le premier, de nationalité serbe, est un solide défenseur pointe (2 m ; 97 kg). Passé par les clubs du Spartak Subotica, Vojvodina Novi Sad, Jadran Herceg Novi – ancien rival du MWP sur la scène européenne – et Al Ahli (Arabie Saoudite), il affiche 28 printemps et des capes en sélection de Serbie puis de Macédoine.

Le deuxième, un ailier de 1,84 m pour 90 kg, est un peu plus jeune (26 ans) et n’a connu que l’Hexagone, de Fleury- les-Aubrais à son club de provenance, les Enfants de Neptune Lille Métropole en passant par le Pôle France (Insep), le CN Senlis et le Racing Club d’Arras.

Enfin, le troisième s’inscrit dans le même registre que son prédécesseur puisqu’âgé de 18 ans (1,85 m ; 80 kg). Il a défendu successivement les couleurs du SC Thionville, de l’Insep et enfin de Reims Natation.

Spillaert : « Participer à la Ligue des Champions ? On ne sait pas car elle a un coût très important »

Un recrutement mis en musique par Fabien Vasseur, « auquel je donnais mon aval selon nos possibilités financières. On a perdu une pièce maîtresse avec la retraite d’Andres (Aguilar, NDLR), qu’il nous fallait remplacer. Fabien, en lequel j’ai une totale confiance, a eu l’occasion d’avoir des joueurs à des tarifs corrects en regard de leur niveau. J’ai même fait l’effort, outre le gardien, d’en prendre deux, et ceci sans hypothéquer l’avenir du club », commente Christophe Spilliaert. Parfaitement conscient « qu’il me faudrait quinze joueurs pour assumer le calendrier et les ambitions, mais je n’en aurai que onze ou douze », le fidèle président du MWP s’interroge encore au niveau européen compte tenu de l’écart financier existant entre la Ligue des champions et le Len trophy. « À ce jour, je ne sais toujours pas à laquelle des épreuves je vais prendre part car la Ligue des champions où le MWP serait intégré directement au 2e tour, a un coût très important », exprime le président des champions en titre.

Reprise aux alentours du 15 août

Pendant ce temps, alors que la reprise de l’entraînement devrait se situer aux alentours du 15 août – celle du championnat a été programmée au 25 octobre -, Gabor Jaszberenyi, Thomas Pastry et Rémi Saudadier sont venus s’entraîner mardi matin avec les 15 ans et les 17 ans qui préparent les phases finales du championnat.

Le dernier cité, qui vient de participer au tournoi des quatre Nations à Portugalete en Espagne (défaites face à la Grèce et la Russie entrecoupées d’un succès face à l’Espagne), devrait disputer les championnats d’Europe à Budapest le mois prochain, en compagnie de Mathieu Peisson avec les Bleus.