Denain : Après 24 ans de compétition, Jérémy Landy arrête sa carrière

1 310 vues
juillet 5, 2014

Article La Voix Du Nord

Jérémy Landy, le capitaine emblématique du SCL Denain, a décidé d’arrêter sa carrière, après avoir permis à ses couleurs de rester en N1, samedi dernier face à Limoges. On n’est pas près de l’oublier tant il était souriant, disponible et un sacré joueur.

1148380362_B973079953Z.1_20140704142008_000_GI72OODOH.1-0

Comment êtes-vous venu au water-polo ?

« Par le biais de mon père qui était un ami de Laurent Stiévenard. Convaincu qu’il était un excellent éducateur, j’ai fait, à 8 ans, mon premier apprentissage de la natation à Denain. Puis en CM2, avec comme instituteur monsieur Patrick Roy, j’ai participé à un tournoi de water-polo et ce dernier m’a encouragé à continuer cette discipline. Ce que j’ai fait. »

Rappelez-nous votre parcours

« J’ai joué dans les équipes jeunes à Denain de poussin à cadet avant de partir au PCVA à l’âge de 15 ans où j’ai disputé mes premiers matches en équipe première. Ensuite, passage en Belgique à Tournai (trois ans en Élite), retour à Valenciennes avec la remontée de N3 en N2, puis direction Reims pour une saison en élite (Pro A) pour finalement revenir au SCL Denain en 2008. Ici, six années de bonheur avec un titre de N3 (2008-2009), une deuxième place en N2 (2009-2010) avec une participation aux barrages N1/N2, champion de France de N2 (2010-2011). Puis une saison en N1 (2011-2012) avec malheureusement la descente, vite effacée avec un second titre en N2 (2012-2013) et cette année, seconde saison en N1 avec un maintien obtenu en passant par les barrages. »

Pourquoi arrêtez-vous alors que vous êtes encore compétitif ?

« À bientôt 32 ans, je décide d’arrêter le water-polo pour me consacrer pleinement à ma famille. Avec ma femme Audrey nous voulons passer plus de temps avec notre garçon Raphaël et notre fille Victoire qui est née le 23 juin dernier. Sur le plan professionnel, je veux m’investir un peu plus mais j’ai besoin de temps pour cela. »

Que conseillez-vous aux jeunes ?

« Pour ceux qui sont déjà licenciés, de profiter de chaque instant, de pratiquer le plus longtemps possible la discipline tout en assurant les résultats scolaires pour un parfait équilibre. De façon générale, le water-polo est une belle activité ; pleine de bonnes valeurs. Elle a ce côté familial rassurant qui peut vous aider à avancer dans la vie, comme elle l’a fait pour moi. Je n’oublierai jamais ces 24 années passées au sein de cette famille. »

O. P. et R. P. (CLP)