Pro A dames : Le LUC s’impose dans la douleur face à Nice

687 vues
février 17, 2014

Article la Voix du Nord – 15/02/14

Capture

Les victoires en finale de la Coupe de la Ligue, fin octobre et lors du match aller, un mois plus tard avaient annoncé les prémices d’une passation de pouvoir imminente entre Nice, le champion sortant en reconstruction, et le LUC, son successeur désigné. L’opposition d’hier soir ne devait être qu’une simple confirmation de la suprématie nordiste…. Il n’en a rien été.

Le LUC a certes gagné (11-9) et ainsi assuré la première place du championnat, mais il a terriblement souffert pour préserver l’avance confortable qu’il s’était procuré dans la deuxième période (6-1, 12e). Ses nombreuses sautes de concentration en deuxième mi-temps ont parfois même ressemblé à de l’excès de confiance. « Il y a peut-être eu un petit peu trop de confiance », confiait Filippos Sakellis, l’entraîneur du LUC. Sinon comment expliquer cette troisième période fantasque où les Niçoises ont fait ce qu’elles voulaient dans la défense et passé aux Lucistes cinq buts en huit minutes pour revenir complètement dans la rencontre (9-8, 24e).

L’absence d’Ilektra Psouni (touchée à l’épaule), les pépins physiques de Clémence Clerc et Kelly Mason ou encore l’arbitrage peu clément envers les Lilloises sont des motifs tout à fait recevables, mais insuffisants pour justifier entièrement cette deuxième mi-temps.

« Les blessées ? On est douze, on est une équipe, blessées ou pas blessées, ce match aurait dû être bouclé à la mi-temps (le LUC menait 7-2), tranchait Angela Winstanley Smith.C’est une bonne leçon qu’on a reçue, c’est mieux que ça nous arrive maintenant plutôt qu’en demi-finales. »

Voilà donc les Lilloises averties pour les phases finales… Des phases finales qui s’annoncent peut-être plus serrées qu’on ne le pense, car si le LUC a failli trébucher, hier soir, le mérite revient également aux Niçoises qui ont affiché un état d’esprit exemplaire et n’ont jamais renoncé, quand beaucoup d’autres auraient coulé.

« Elles ont affiché des qualités dont je savais qu’elles avaient, mais que elles, ne soupçonnaient pas, se félicitait Robert Norait, le coach azuréen. Ça nous annonce une fin de championnat peut-être plus intéressante que prévu. » KÉVIN CARMINA

 

LUC – NICE : 11-9 (4-1,3-2, 2-5, 2-1).

LUC : Winstanley Smith 4, Guillet 2, Clerc 2, Mason 1, Clomes 1, Mahieu 1.

NICE : Valverde 4, Tardy 2, Boosten 1, Paillat 1, Hoy 1.