Pro A – J8 : MWP 10 – 10 NICE : UN MATCH NUL AU GOÛT AMER

1 031 vues
décembre 15, 2013

 

Article http://montpelliersports.fr – 15/12/13

039af87a764bc9bbc8295e21613abcb3

Pour le compte de la 8e journée de Pro A, le Montpellier Water-Polo, actuel leader du championnat, recevait l’Olympique Nice Natation à la piscine Olympique d’Antigone. L’enjeu de cette rencontre au sommet était tout simplement de prendre la tête au classement et de distancer toujours plus les concurrents directs au titre.  Nos Montpelliérains qui réalisent un début de saison littéralement parfait – zéro défaite, meilleure attaque et meilleure défense – ont l’occasion de frapper un grand coup !

Une entame de match sur la réserve

Dès le coup d’envois, ce sont les Niçois qui s’emparent du ballon, mais après plusieurs allers retours, le score reste nul. Les tirs fusent, les arrêts se multiplient et après plus de six minutes de jeu, aucune des deux équipes ne marque le moindre but. Ce n’est que dans les deux dernières minutes de jeu que le n°2 de l’ONN, Martin Famera ouvre le score. Le match est alors lancé, avec d’ailleurs Mathieu Peisson qui recolle de suite au score pour le MWP, 1-1, puis Nice reprend le dessus, 2-1.

Un faux rythme qui bénéficie aux montpelliérains

Le match reste très tendu à l’entame du deuxième quart temps et les deux équipes font quasiment jeu égal. Après le premier temps mort de la rencontre, le score est de 2 à 3 en faveur des hommes de Samuel Nardon. Montpellier résiste aux assauts successifs de leurs adversaires et parvient même à recoller au score sur une erreur défensive du n°5 Niçois, 3-3 ! Peisson enchaîne avec sa deuxième réalisation sur penalty, l’ONN recolle rapidement au score, mais à quelques secondes de la fin du deuxième quart temps, c’est Geoffrey Laux qui permet au MWP de mener 5-4 !

Le tournant du match ?

Après seulement quelques secondes de jeu le score est de 6-5 pour nos montpelliérains. La fatigue se fait ressentir, les espaces se libèrent et les deux équipes se tiennent. Il faut attendre la fin de cette troisième période pour voir enfin un écart de plus de 2 buts entre les deux formations…  Ce sont les hommes de Fabien Vasseur qui clôturent le troisième quart temps en tête, 9-6 !

Un goût d’inachevé

C’est Gabor Jaszberényi, le gardien du MWP qui s’illustre dès l’entame de cette dernière période avec deux magnifiques arrêts.  Après quelques minutes de jeu, le score évolue rapidement, 9-7, 10-7, 10-8 et enfin 10-9… après l’exclusion de l’emblématique numéro 7, Mathieu Peisson à 4 minutes du terme.  La tension monte en flèche ! Nice recolle au score et le public est abasourdi. Après un moment de flottement, les cris d’encouragement reprennent, tout le monde se lève… Les secondes défilent…. Montpellier tient une grosse action de jeu mais ne parvient pas à la transformer. Malgré une énorme dernière défense montpelliéraine, le match se termine sur un score de parité, 10-10.

Les joueurs peuvent avoir des regrets avec une petite baisse de régime en début de 4e période qui a permis aux Niçois de revenir au score et de repartir avec un point d’Antigone. Malgré tout, le MWP conserve sa place de leader au classement avec 22 points. Nice et Mareille sont respectivement à 19 et 20.

Crédit Photo : ROIKIINE