Euro 2014 : à Montpellier, les Bleus ont fait le boulot (midilibre.fr)

916 vues
novembre 11, 2013

une-simple-formalite-pour-la-france_726102_510x255

Vainqueurs faciles de leurs quatre matches lors du tournoi de qualification qui s’est déroulé à la piscine Antigone, du 7 au 10 novembre, les Bleus se sont rapprochés des championnats d’Europe 2014 en Hongrie. Il ne reste plus qu’une étape…

Les championnats d’Europe 2014 en Hongrie se profilent un peu plus à l’horizon de l’équipe de France.

Reçus quatre sur quatre

Au terme du tournoi de qualification qui s’est déroulé sur quatre jours à Montpellier, les Bleus, avec leurs deux Montpelliérains Mathieu Peisson  et Rémi Saudadier, qui évoluaient à domicile, ont remporté tous leurs matches sur des scores plus que confortables.

Mais il reste encore un obstacle à franchir avant le grand rendez-vous européen de Budapest. Cet obstacle sera soit la Hollande, soit la Turquie ou la Macédoine qu’il faudra rencontrer le 15 février et le 1er mars prochains. L’adversaire sera désigné par tirage au sort tout comme l’ordre des rencontres.

Un parcours sans faute qui ouvre un barrage plus accessible

Grâce à son parcours sans faute lors de ce dernier tournoi qualificatif, la France n’héritera pas d’une grosse nation poloïste mais il faudra quand même sortir vainqueur de ces barrages pour se frotter ensuite au “gratin” de la discipline.

D’autres adversaires autrement plus forts que ceux rencontrés ces jours-ci dans le bassin d’Antigone. Après avoir disposé du Danemark (21-5), de la Pologne (14-4), de l’Ukraine (21-9) ce sont les Tchèques, derniers adversaires, qui sont passés dimanche à la moulinette : 24-3 !

La rencontre décisive, à nouveau à Montpellier ?

Autant dire que cette rencontre à sens unique n’aura été qu’une simple formalité pour les Bleus et aura surtout permis au coach Florian Bruzzo de faire tourner l’effectif. Maintenant, place aux barrages avec peut-être un nouveau match à Montpellier. La Fédération ne serait pas contre…