N1 – ARRAS : contre vents et marée, le Racing remet l’ouvrage sur le métier !

821 vues
octobre 10, 2013

1049053416_B971184013Z.1_20131009183854_000_GQR1BODTD.3-0

Après avoir été sauvé de la relégation par une refonte des championnats, le RCA va redémarrer une nouvelle saison en N1, antichambre de l’élite. Pour éviter de nouveaux déboires, le club atrébate a tout mis sur la table en fin de saison dernière, ne voulant repartir qu’avec des éléments motivés et à même de tenir la route à ce niveau. Le Racing s’est séparé des Hongrois Adam Rostas et Michal Gergely et s’est renforcé avec deux autres joueurs étrangers : le Croate Antonio Sentic, passé notamment par Douai en Élite, et le Serbe Milos Maric, globe-trotter du water-polo.

Coté français pas de départs, mais des retours au bercail avec Mathieu Duhamel, Guillaume Lyon et Nicolas Vanhoucke. Pour débuter, Arras accueillera Valenciennes samedi soir, dans l’un des derbies d’un championnat N1 avec de nouvelles règles. La principale concerne l’interdiction de tenir son adversaire à deux mains qui, si elle n’est pas respectée, est censée être très sévèrement sanctionnée. Autre changement, il n’y a plus que onze joueurs de champ, au lieu de douze, sur la feuille de match, mais toujours la place pour deux gardiens.

Pour Eddie Hermant, cela devrait avoir des conséquences directes : « Le jeu sera plus rapide, il y aura plus de mobilité chez les joueurs. Ce n’est pas pour me déplaire. Ce changement va privilégier le jeu d’attaque. Les défenses seront plus sollicitées, mais attention : chaque faute importante risque de changer la donne. Il faudra respecter les règles. » Pour ce qui concerne l’ouverture du bal, dans deux jours à Desbin, l’entraîneur du Racing rappelle que son équipe « a de mauvais souvenirs des Valenciennois », victorieux des quatre dernières confrontations entre les deux clubs. « Il faut oublier, considère pourtant Eddie Hermant. On ne pensera qu’à la victoire. Valenciennes dispose d’une bonne pointe et d’un bon gardien, mais nous aussi. Il est important de bien débuter. Mes joueurs sont bien préparés. »

L’objectif annoncé pour cette saison est tout simple, selon Eddie Hermant : « C’est le maintien. Il faut qu’on oublie les trois dernières saisons calamiteuses. Le championnat me semble ouvert plus que d’habitude, car il n’y aura qu’une seule montée et pas de barrages d’accession. Pour la descente, deux équipes seront reléguées automatiquement et une autre jouera les barrages. Il faudra tout simplement ne pas être à l’une de ces trois dernières places. On ne fera donc pas de pronostics, on prendra match par match et on verra. Ce qui est important, c’est de se faire plaisir. »

 

RCA – Pélican-club de Valenciennes-Anzin, samedi à 20 h 30, à Desbin.