Senlis va jouer un championnat relooké (leparisien.fr)

1 281 vues
juillet 16, 2013

water-polo-balls

Le 28 septembre contre Nice à la piscine d’hiver, le CN Senlis va entamer une deuxième saison au sommet du water-polo français. Dans un championnat complètement remanié par la nouvelle Ligue de water-polo, Senlis, champion de N1 en 2012 et 9e du dernier exercice, visera une nouvelle fois le maintien.

Un championnat reformaté

Le championnat Elite devient la Ligue Pro A.

Entendre, Promotionnelle pour Pro. « Au départ, nous sommes obligés de passer par ce statut avant de devenir professionnels d’ici quatre ans », explique Franklin Lepage, le secrétaire de la Ligue de water-polo et manageur général de Senlis. Dans ce championnat à 12 clubs au lieu de 10, une seule équipe sera relégable en fin de saison. A l’issue de la phase régulière, les quatre meilleures équipes disputeront un Final Four chez le premier du championnat. Enfin, une Coupe de la Ligue a été créée. Elle se disputera à la mi-saison à Paris (piscine des Tourelles) entre les huit premières équipes du championnat. Un billet pour la petite Coupe d’Europe (ELN) sera en jeu.

 

Des obligations strictes à suivre

La réglementation est claire, les clubs de Pro A doivent disposer d’une équipe en N3. « Nous ferons jouer nos jeunes joueurs de 15 à 17 ans pour les aguerrir », précise le dirigeant. Une équipe féminine est à créer dans les deux années à venir. Les équipes ne devront pas avoir plus de trois joueurs étrangers dans leur effectif. Enfin, d’ici à la saison 2014-2015, toutes les équipes devront disposer d’un bassin de 30x20m. Le CN Senlis (388000 € de budget) bénéficie d’une dérogation pour jouer dans la piscine d’hiver (25 x 12,5 m) cette saison. Au sujet de la nouvelle piscine, la maire de Senlis, Pascale Loiseleur, a mentionné que la municipalité « y travaille » mais que le projet doit se faire « au niveau de l’intercommunalité et qu’il était pour le moment très difficile de financer un tel équipement ».

Un recrutement de qualité

Senlis compte quatre départs pour cinq arrivées. Le défenseur pointe croate, Marin Beltram, n’est pas conservé. Julien Davron et Florent Serreau arrêtent et Balazs Mathe part jouer à Livry-Gargan (N1). Le club est renforcé par le retour, après deux ans à Barcelone, du Serbe Marko Mijatovic. Alexandre Misdariis (AS Val-d’Oise, N2) apportera de la puissance en défense avec ses 2,02 m. Le Slovaque gaucher Michal Somsag, meilleur buteur de N1 avec Livry-Gargan, sera la doublure Haufe. Sébastien Gantois (Taverny, Pro A) officiera comme shooter alors que le frère du capitaine Romain Chastagner, Bruno, est un transfert de Noisy. « L’objectif est le maintien mais nous espérons pouvoir nous hisser à la 8e place et participer à la première Coupe de la Ligue. »

La télévision s’invite autour des bassins

Des accords sont en cours pour des diffusions sur l’Equipe 21 et Infosport de courts résumés de chaque journée. Chaque club a versé 4500 € à la Ligue pour payer une boîte de production qui filmera un match à domicile et un à l’extérieur de Senlis.