N2 – Journée 12 – 23/03/2013 : Denain est bien le plus fort de sa poule (La Voix du Nord)

865 vues
mars 25, 2013

1670289908_B97269674Z.1_20130325141307_000_G23KRP8V.1-0

Même si le score est étriqué, le SCL Denain s’est logiquement imposé face au Racing Club de France en ayant été devant durant l’ensemble du match démontrant au passage qu’il était bien le plus fort de la Poule B de N2.

Les Parisiens s’étaient déplacés au complet. « Les trois absents du match aller étaient là », souligne Nicolas Flament. Le début de ce choc voyait les Denaisiens assez imprécis dans leurs tirs. Hirbek et Clément trouvaient la barre transversale, Van Coppenael le poteau (2’). Rien de bien grave car derrière, sur sa ligne, Zsolt Katonka commençait son festival. C’est Van Coppenael qui ouvrit la marque (1-0, 3’), mais Mennucci rétablit vite l’équilibre (1-1, 4’). Le match était lancé.
En mettant un peu plus de rythme le SCLD prit un premier bol d’oxygène par Clément, Dudzinski et Barrois (4-1, 7’). Sans s’affoler, en resserrant sa défense le RCF revint (4-4, 10’). Nouveau coup d’accélérateur et les locaux viraient devant au repos (6-5, 16’, puis 8-6, 23’). C’est là qu’ils perdaient leur capitaine Jérémy Landy pour trois fautes. Il est vrai que les arbitres n’étaient pas tendres avec les protégés de Jacques Mercier avec un arbitrage disproportionné (12 exclusions à 2 !) À 9-7 (26’), les Parisiens obtenaient un penalty pour une faute de Hirbek, mais Katonka se montrait encore à son avantage en détournant le tir de Mennucci.
C. Druelle rejoignait Landy sur le banc (28’) mais cela ne contrariait pas Dudzinski et Lyon qui redonnaient un peu d’air à leur équipe (11-8, 28’). Le Racing s’accrochait, sans pouvoir égaliser.
« Je suis super-content même si nous avons manqué un peu de réussite. Gagner d’un but, après des rencontres trop faciles, cela nous remet un peu à notre place et cette rencontre va nous servir pour les prochains tournois . » R. P. (CLP)
DENAIN – RACING CLUB DE FRANCE : 12-11 (4-2, 3-3, 1-2, 4-4)
SCLD : Dudzinski 4, Barrois 1, Clément 1, Lyon 1, Van Coppenael 3, Hibek 2.