Finale Pro A F : un grand millésime lillois a permis de mettre Bordeaux en bouteille

634 vues
mai 8, 2016

1726660592_B978590025Z.1_20160508010621_000_GT66O9JI5.1-0

On s’attendait à un premier match serré. Finalement, il n’en fut rien. Le LUC a dominé Bordeaux dans les grandes largeurs (10-3) samedi soir pour prendre les commandes de cette finale.

L’an passé, le LUC avait eu besoin de quatre matchs pour décrocher son deuxième titre de champion de France. À Bordeaux, les protégées de Filippos Sakellis avaient, en effet, abandonné une manche aux tirs au but. Un revers qui demeure d’ailleurs le seul des Nordistes sur la scène nationale ces trois dernières années.

Cette fois, les joueuses comme le staff aimeraient ne pas attendre le quatrième match à Lille le 21 mai pour faire la fête. « On veut gagner en trois matchs », insiste la gardienne Stefania Terefou, qui a vécu une soirée bien plus tranquille que prévu, samedi soir, pour la première manche. « J’étais un peu stressée avant le match car nous étions à domicile et il ne fallait pas se rater mais les filles m’ont beaucoup aidée en défendant vraiment bien, poursuit-elle.On a su jouer en équipe, on aurait aimé marquer encore plus de buts mais dix c’est déjà bien. Il faudra procéder de la même façon là-bas le week-end prochain car on sait qu’à Bordeaux ça ne sera pas facile ».

Emmenée par une remarquable Emma-Morgen Hansen, auteur de cinq des six premiers buts de son équipe, la formation lilloise a d’abord un peu peiné à trouver la faille mais une fois que la machine a été lancée, l’adversaire n’a plus vraiment existé. 2-0 après le premier quart-temps, 4-0 à la pause, on a vite compris qu’il n’y aurait pas de suspense.

D’autant que privées de quelques joueuses, les Bordelaises avaient fait le déplacement avec un effectif limité qui empêcha de faire tourner. Le LUC géra aisément son avance, offrant même en fin de rencontre du temps de jeu à ses jeunes. « On a fait un très bon match, ce n’était pas facile car la saison a été longue avec la Coupe d’Europe et l’équipe nationale. Maintenant, il faut rester concentrés et jouer les deux prochains matchs comme le premier car ce ne sera pas aussi facile là-bas », prévient, malgré tout, Filippos Sakellis.

LUC – BORDEAUX : 10-3 (2-0, 2-0, 3-1, 3-2).

LUC : Terefou ; Clomes, Clerc 1, Hansen 5, Smith, Mahieu 1, Tardy 1 puis Tzima 2, Jaskova, Le Roux, Bacquet, Sobisiak. Entraîneur : Filippos Sakellis.

BORDEAUX : Derenty ; Carballo, Daulé, Guillet 1, Battu 1, Notreami, Valverde 1 puis Leminhi, Chadly. Entraîneur : Benoît Cormier.

Source : http://www.lavoixdunord.fr/region/water-polo-finale-pro-a-un-grand-millesime-lillois-a-ia19b0n3493495