N2 : Craignant pour leur intégrité, les adversaires d’Arras quittent la piscine en plein match

2 760 vues
avril 11, 2016

2012992403_B978364234Z.1_20160411155916_000_GD86ITAAG.1-0

 

Il s’en passe des choses au water-polo comme par exemple quitter les débats en pleine rencontre! C’était samedi soir à Desbin au cours du match Arras – Pont-de-Claix.

Explications avec Maxime Liagre, le coach arrageois. « Le troisième quart-temps venait de démarrer quand ça a chauffé entre deux joueurs dans la piscine, mais au water-polo, c’est courant. » Ce qui a suivi a été moins courant puisque l’équipe de Pont-de-Claix a décidé de quitter la piscine, de cesser de jouer et de rentrer chez elle, dans l’Isère. Leur capitaine, Saman Alirezai a expliqué que « le jeu était trop viril. Il n’y avait qu’un seul arbitre à la place de deux habituellement. Le match n’était pas maîtrisé et l’intégrité de mes joueurs n’était plus assurée ».

Reste que cette péripétie est bien embêtante pour les Atrébates qui avaient pratiquement match gagné au moment de cette anicroche. Ils menaient en effet 13-7 et ils comptaient soigner leur goal-average. C’est donc maintenant la Fédération française de natation, via la section water-polo, qui va statuer et décider du sort de ce match. Logiquement, Arras devrait bénéficier d’une décision favorable sous huit jours. « Pour moi, je n’ai aucun doute, on va avoir ce match gagné, il ne pourrait en être autrement, mais cette affaire est incroyable. »

Source : La Voix du Nord