LPWP- Pro A : J4- La saison est lancée

674 vues
novembre 25, 2014

NCA

 

Avec cinq rencontres le même jour, avec des surprises et des confirmations, la Pro A semble avoir trouvé son rythme de croisière.

Il s’en est fallu d’un rien pour que le CN Noiséen n’arrache hier soir son premier succès de la saison. Plus rapidement en action que des Aixois accablés par les fautes (18 pour seulement 11 joueurs sur la feuille de match !), les Franciliens ont en tout cas fait la course en tête pendant les ¾ de la rencontre avant d’être dépassés et… d’arracher le match nul en toute fin de match.

Incapables de convertir les trois périodes de supériorité numérique qui leur étaient offertes dans les cinq premières minutes de jeu, les protégés de Pavol Neuhaus devaient cependant attendre un but de Igor Szabo pour ouvrir le score et prendre la direction des opérations.

Malgré la pluie d’exclusions qui s’abattait à nouveau sur les visiteurs en deuxième période, le CNN ne parvenait pas à faire le break et ne possédait toujours qu’un but d’avance à la pause (4-3).

Le premier tournant du match avait lieu durant le troisième quart temps quand les Noiséens, nantis de trois longueurs d’avance grâce à des réalisations d’Igor Szabo et Kevin Sterling (6-3) et à deux doigts de faire basculer définitivement la rencontre dans leur camp, se voyaient réduits à un de moins pendant quatre minutes après l’  » EDA4P d’Hervé Cohat (20ème) !

Pas vraiment dans leur assiette en attaque depuis le début de la rencontre comme en atteste le penalty raté suite à l’exclusion de Cohat, les Provençaux profitaient néanmoins de cet avantage pour refaire une partie de leur retard. Encore menés 6-5 à l’appel du dernier round et désormais à égalité numérique avec les Noiséens, les hommes d’Alexandre Donsimoni revenaient à la hauteur de leurs adversaires sur un but de l’international canadien du PAN, Constantine Kubada (28ème).

Etouffante, l’ambiance devenait quasiment irrespirable quand la paire arbitrale (Anne Grandin et Dominique Nowak) accordait un penalty aux Sudistes pour une faute de Romain Chastagner. En bon capitaine, Petar Tomasevic se chargeait de tromper son coéquipier de l’équipe de France, Jonathan Moriamé, pour donner l’avantage à son équipe pour la première fois de la rencontre alors que le chrono affichait 2’11 » de jeu !

A deux doigts d’arracher leur troisième succès de la saison, les Aixois se retrouvaient une nouvelle fois à un de moins quelques instants plus tard pour une faute d’Oscar Carillo. A l’origine penalty qui avait permis aux Provençaux de prendre les commandes, …Lire la suite sur LPWP

Source: LPWP