LPWP – Eurocup : Service minimum

619 vues
novembre 3, 2014

Nice Eurocpu 2

 

Montpellier et Sète éliminés, seul l’Olympic Nice Natation verra les ¼ de finale de la coupe d’Europe.

Les campagnes européennes se suivent et, malheureusement, se ressemblent pour le Montpellier Water-Polo. Eliminés – comme l’an passé – de la  » Champions League dès le 1er tour et reversés en Eurocup, les champions de France en titre ne verront pas, cette année encore, les ¼ de finale de cette compétition !

Malgré deux victoires (face à La Valette et aux Monténégrins du Primorac Kotor) et un bilan équilibré puisqu’ils n’ont concédé que deux défaites, face aux Croates du Mornar Split et aux Roumains du Steaua Bucarest, les Héraultais sont donc restés en rade dans le port de la capitale maltaise.

A y regarder de plus près si l’opposition dans ce groupe B était plutôt inquiétante sur le papier, c’est certainement en son sein que le MWP doit chercher les raisons de cette élimination prématurée. Partie à Malte sans Matthieu Peisson, qui se remet doucement d’une opération, la bande à Fabien Vasseur a en effet eu la qualification entre ses mains. Après une défaite inaugurale somme toute logique face à un Mornar Split qui termine ce tour qualificatif invaincu, et une victoire, toute aussi  » normale, face à une formation locale vaillante mais limitée à l’échelon européen, les Montpelliérains ont en effet longtemps menés la danse face au Steaua Bucarest. En tête à la mi-temps (5-3), Gabor Jasberenyi et ses coéquipiers ont pourtant finalement sombré en troisième période en encaissant un 3 à 0 dont ils ne se remettront jamais. Privés de leur bassin fétiche d’Antigone pendant plusieurs jours pour cause de fermeture technique, les hommes du président Spilliaert ont certainement payé cash en cette fin de rencontre cette préparation perturbée et leur manque d’expérience à ce niveau de compétition, rendu encore plus sensible par l’absence de Matthieu Peisson, le seul international tricolore encore en activité à avoir disputé deux championnats d’Europe.

Malgré l’apport bénéfique de leur nouvelle recrue, Uros Kalinic (meilleur buteur du MWP durant ce tournoi avec 9 réalisations) et une dernière, mais inutile, victoire face à un Primorac Kotor, loin de son lustre passé, les Montpelliérains ont donc une nouvelle fois dû abdiquer toute ambition européenne avant même les phases finales.

A tout malheur quelque chose étant bon, ils pourront désormais se consacrer entièrement au championnat de Pro A dans lequel ils seront malgré tout de sérieux prétendants à leur propre succession.

L’ONN, invaincu, se qualifie pour les ¼

A domicile, l’Olympic Nice Natation de Samuel Nardon n’a, pour sa part, pas raté l’occasion qui lui était offerte de décrocher son billet pour le  » Top 8* de l’Eurocup.

Maitrisant parfaitement leur sujet dès leur premier match face à une équipe de Sète Natation, qui n’avait visiblement pas le même niveau de préparation, ni de motivation, les Azuréens enchainaient avec une rencontre déjà capitale face au Kinef Kirishi. Beaucoup plus compétitive que ce qu’on aurait pu le penser au prime abord, la formation russe avait en effet tenu la dragée haute au Posillipo dans une rencontre matinale de très haut niveau et remportée 9-8 par les Italiens. Prévenus, les Niçois livraient une partition de tout premier ordre avec Arnaud Jablonski dans le rôle du chef d’orchestre. Avec trois buts à son actif, l’international tricolore contribuait largement au succès d’un ONN homogène dans lequel les  » petits nouveaux Lukas Kozmer, Marino Divkovic, Jure Nastran, et Arthur Bruyère n’ont semble-t-il pas tardé à trouver leur place.

Quasiment assurés d’une place pour les ¼ après ce succès, Toma Rodin et ses coéquipiers n’en tenaient pas moins à montrer à leur public qu’ils avaient peut-être cette saison d’autres ambitions qu’une simple qualification. Face au Posillipo, et bien que menés au score pendant toute la première partie de la rencontre, les Niçois refaisaient en effet tout leur retard dans le dernier quart temps pour décrocher un prometteur match nul (8-8) contre une formation transalpine habituée des phases finales dans les plus grandes compétitions européennes.

Ne restait plus à l’ONN qu’à conclure face aux  » White Sharks d’Hanovre. Ce que les locaux faisaient sans trembler en s’imposant avec 10 buts d’avance (18-8). Un écart qui permettait de surcroit aux Azuréens de décrocher l’honorifique première place du groupe grâce à un goal average plus favorable que celui de Posillipo.

Copie à revoir pour les Sétois

Pour Sète Natation Entente Dauphins-Dockers, autre représentant français dans ce groupe C du tour de qualification de l’Eurocup, le week-end a été beaucoup plus laborieux. Battus d’entrée par l’ONN, les Héraultais auraient pu décrocher un premier succès le lendemain matin face à Hanovre. Trop indisciplinés et sanctionnés à ce titre par les arbitres, Matthieu Fournier et ses coéquipiers voyaient en effet les Allemands leur passer devant en milieu de quatrième quart temps avant qu’Antoine Viera, vu à son avantage durant ce tournoi, ne permette à son équipe de décrocher le match nul.

Malgré quelques bonnes séquences face au Kinef Kirishi, les protégés de Yannick Bonniou subissaient un deuxième revers, puis un troisième, plus sévère, face à Posillipo pour ce qui restera leur dernier match européen de la saison.

Eliminés, les Sétois auront en tout cas pu engranger quatre rencontres  » grandeur nature et pris quelques repères dans le jeu, eux qui débuteront le championnat de Pro A samedi prochain… à Nice. Avec très certainement une envie de revanche !

* les qualifiés pour les ¼ de finale : Sintez Kazan (Rus), Acquachiara Napoli (Ita), Mornar Split (Cro), Steaua Bucarest (Rou), ONN, CN Posillipo (Ita) , Waspo Hanover (All), Carisa Savona (Ita)

Groupe B (La Valette)

Montpellier WP : 9 – Mornar Split (Cro) : 11

Score par période : (1-2), (2-3), (3-4), (2-2)

Buteurs pour le MWP : David Heinrich 3, Rémi Saudadier 2, Ilya Mutur 1, Uros Kalinic 1, Andrija Vlahovic 1, Geoffrey Laux 1

Montpellier WP : 18 – La Valette (Malte) : 5

Score par période : (4-4), (4-0), (6-0), (4-1)

Buteurs pour le MWP : Uros Kalinic 4, Andrija Vlahovic 3, Thomas Pastry 2, Cédric Rocchietta 2, Geoffrey Laux 2, Lukas Chytil 1, Rémi Saudadier 1, Ilya Mutur 1, David Heinrich 1, Quentin Chipotel 1

Steaua Bucarest (Rou) : 7 – Montpellier WP : 6

Score par période : (1-2), (2-3), (3-0), (1-1)

Buteurs pour le MWP : Uros Kalinic 3, Thomas Pastry 1, Rémi Saudadier 1, Geoffrey Laux 1

Primorac Kotor (Monténégro) : 7 – Montpellier WP : 13

Score par période : (1-1), (1-6), (3-4), (2-2)

Buteurs pour le MWP : Andrija Vlahovic 4, David Heinrich 3, Geoffrey Laux 3, Lukas Chytil 1, Rémi Saudadier 1, Uros Kalinic 1

Groupe C (Nice)

ON Nice : 11 – Sète Natation EDD : 4

Score par période : (5-0), (2-1), (2-2), (2-1)

Buteurs pour l’ONN : Arthur Bruyère 3, Toma Rodin 2, Manuel Laversanne 2, David Babic 1, Jure Nastran 1, Marino Divkovic 1, Michal Izdinsky 1

Buteurs pour Sète Natation EDD : Tomilslav Primorac 2, Matthieu Fournier 1, Antoine Viera 1

WS Hannover (All) : 10 – Sète Natation EDD : 10

Score par période : (3-4), (2-2), (4-3), (1-1)

Buteurs pour Sète Natation : Ivan Delas 2, Tomislav Primorac 2, Antoine Viera 2, Drazen Kujacic 2, Matthieu Fournier 1, Denis Do Carmo 1

ON Nice : 9 – Kinef Kirishi (Rus) : 7

Score par période : (2-1), (3-1), (0-1), (4-4)

Buteurs pour l’ONN : Arnaud Jablonski 3, David Babic 2, Jure Nastran 1, Toma Rodin 1, Michal Izdinsky 1, Manuel Laversanne 1

ON Nice : 8 – CN Posillipo (Ita) : 8

Score par période : (1-2), (2-3), (3-3), (2-0)

Buteurs pour l’ONN : David Babic 3, Manuel Laversanne 3, Jure Nastran 1, Arnaud Jablonski 1

Sète Natation EDD : 9 – Kinef Kirishi (Rus) : 14

Score par période : (2-2), (1-5), (3-4), (3-3)

Buteurs pour Sète Natation : Ivan Delas 3, Matthieu Fournier 2, Drazen Kujacic 2, Tomislav Primorac 1, Antoine Viera 1

Sète Natation EDD : 9 – CN Posillipo (Ita) : 17

Score par période : (4-5), (1-4), (1-3), (3-5)

Buteurs pour Sète Natation : Tomislav Primorac 2, Drazen Kujacic 2, Matthieu Fournier 1, Joyce Lothmann 1, Ivan Delas 1, Lucas Devemy 1, Florian Britto 1

ON Nice : 18 – WS Hannover (All) : 8

Score par période : (6-2), (3-3), (4-1), (5-2)

Buteurs pour l’ONN : David Babic 6, Michal Izdinsky 5, Jure Nastran 2, Toma Rodin 2, Marino Divkovic 1, Manuel Laversanne 1, Arthur Bruyere 1

Source: LPWP