Pro A – j2 : Lille – Team Strasbourg (8-7), Que de regrets…

951 vues
novembre 2, 2014

corentin-lanau-et-le-team-strasbourg-ne-sont-pas-passes-loin-d-un-retentissant-exploit-photo-archives-dna-jean-christophe-dorn

Que de regrets…
Victorieux, dans la dernière période, de Douai le week-end dernier (10-9) en ouverture du championnat, Strasbourg a, cette fois-ci, craqué dans le dernier quart-temps et concédé sa première défaite de la saison à Lille.

Entreprenants dès l’entame de la rencontre, les Strasbourgeois sont très vite récompensés de leurs efforts avec l’ouverture du score de Marko Bratic (cinq buts au total) dès la deuxième minute.

L’égalisation lilloise concédée dans la foulée ne change rien aux bonnes intentions des Alsaciens qui continuent leur pressing et leur moisson offensive avec trois nouveaux buts, toujours l’œuvre de Marko Bratic.

« C’est de notre faute » (Sébastien Berenguel)
Strasbourg termine les huit premières minutes sur une avance confortable de 4-1. Un écart qui ne va malheureusement pas durer.

Touchés dans leur orgueil par ce début de match manqué, les Lillois réagissent dans la deuxième période, avec une défense beaucoup plus structurée qui limite les attaques adverses (1-1 dans le deuxième quart), et un troisième quart-temps prolifique (gagné 3-2). Menés 1-4 après six minutes, les ENLM se retrouvent à seulement une unité (6-7) avant d’aborder le dernier quart-temps.

Les Nordistes reviennent même à revenir à égalité grâce au but de Robin Lindhout (7-7, 27e ). Méconnaissables les Strasbourgeois craquent dans les dernières minutes en encaissant un dernier but pour finalement s’incliner 8-7.

« C’est de notre faute. On n’a pas su profiter des zone plus qu’on a eues, ça les a galvanisés », analyse Sébastien Berenguel, le coach de Strasbourg. Cruel car ses joueurs n’ont été menés au score qu’une seule fois dans le match, mais au plus mauvais moment.

 

Source : http://www.dna.fr/sports/2014/11/02/que-de-regrets