N3 : Nouvel entraîneur, solides recrues, Cambrai est ambitieux

2 402 vues
octobre 31, 2014

153022076_B973910602Z.1_20141031144452_000_GS53B8P0J.1-0

 

Frédéric Houdelet a repris les rênes du club de Water-polo. Entraîneur à Valenciennes des moins de 15 ans, des moins de 17 ans et de l’équipe fanion, il apporte sa riche expérience, et trois de ses anciens poulains. Ou comment se donner les moyens de ses ambitions…

 

Depuis qu’elle a été remise à flot par des passionnés soucieux de la voir renouer avec un glorieux passé, l’équipe cambrésienne de water-polo revient sur le devant de la scène. Et en bien ! Yann Bourdet a passé les rênes de l’équipe à Frédéric Houdelet, lequel compte s’appuyer sur l’héritage que lui a légué son prédécesseur.

« Il a fait un excellent travail et mis en place un système de jeu efficace. Il est évident que chaque entraîneur a des méthodes et des idées qui lui sont propres, mais je ne vais clairement pas chercher à révolutionner quoi que ce soit. Les bases sont posées. À moi de me servir de toute l’expérience que j’ai accumulée au fil des ans pour faire progresser l’équipe et lui permettre de continuer à grandir », lâche le technicien cambrésien.

Les responsables du club cambrésien ont réalisé un très joli coup en faisant venir Frédéric Houdelet.

« J’ai quitté le club valenciennois en février. Je suis tombé sur une annonce passée par le CNCA. Je savais que le club voulait faire gravir de nouveaux échelons à son équipe et qu’il disposait de très bonnes installations. J’ai postulé et ma candidature a été retenue ! », explique t-il. Joueur à Tourcoing puis entraîneur à Valenciennes des moins de 15 ans, des moins de 17 ans et de l’équipe fanion qui évoluait en N1 et en N2, c’est un homme d’expérience qui va désormais veiller à la destinée des poloïstes cambrésiens.

Mais pour nourrir des ambitions, un entraîneur, aussi bon soit-il, a besoin d’une équipe compétitive…

Le malheur des uns – le club valenciennois a dû renoncer à s’inscrire en championnat après l’incendie de sa piscine – fait le bonheur des autres puisque Adrien Rollet, Grégory Vigreux et Antoine Barbet ont rejoint Cambrai. « J’ai certes un groupe de qualité », mais en l’absence de match référence et de connaissance du niveau des adversaires, «il est difficile de fixer des objectifs précis », avoue Frédéric.

Gageons néanmoins que la victoire obtenue lors de la première journée face à Grande-Synthe (14-6) aura été riche en enseignements…

EMMANUEL DEFER (CLP)

 

Source : http://www.lavoixdunord.fr/region/water-polo-n3-nouvel-entraineur-solides-recrues-ia13b0n2464295