Pro A : Reims veut concrétiser

908 vues
décembre 13, 2013

Article L’union LA – 13/12/13

image

Il n’est jamais à la rue mais il n’a pas encore trouvé la récompense à ses efforts. Le RN89 poursuit son difficile apprentissage de l’élite et veut toucher les bénéfices de son investissement, demain contre Noisy-le-Sec (19 heures, Thiolettes).

Inutile d’insister sur les conditions (entraînement à 21 heures compte-tenu de la fermeture du Nautilud, grave blessure de Nicolas Missy), le promu ne se sert pas de ces événements comme excuse. Il accepte son sort avec dignité. « Notre problème, c’est la durée du match », explique Franck Missy. « Il faut garder notre sept de base le plus longtemps possible. »

Pénalisé par le peu de profondeur de son banc, « même s’il n’y a rien à reprocher aux jeunes », Reims finit toujours par plier. « Dans l’état d’esprit, les garçons ne me déçoivent pas. Je m’éclate à les diriger », confie le manager qui voudrait une ouverture demain, contre l’autre dernier.

« Noisy n’est pas à sa place », explique toutefois Missy. « Il a perdu quatre fois d’un but. Ce groupe a la pression du résultat. »

Après ce match, tout le monde sera en vacances jusqu’au 4 janvier. La trêve sera longue mais Franck Missy l’a voulue ainsi : « Les gars sont cramés. Ils ont besoin de souffler. On aura la volonté de concrétiser en mars quand on recevra Senlis, Douai ou Taverny. » Peut-être avec un Nicolas Missy à nouveau opérationnel…

Philippe Launay