LPWP : Pro A – 30/11/13 – J6 : Montpellier seul en tête

731 vues
décembre 1, 2013

Article LPWP – 01/12/13

 

MWP-Web-light_0

Photo : Stéphane Poulain / LPWP

 

Seul leader après ses deux victoires de la semaine (9-23 à Taverny puis 20-8 contre Noisy), le MWP devance désormais Nice et Sète, tandis que Taverny fait la bonne affaire du week-end en battant Strasbourg (13-11).

Montpellier se balade

Taverny (jeudi) et Noisy (samedi) s’en sont rendus compte à leurs dépens : Montpellier ne fera aucun cadeau à ses adversaires cette saison. Mathieu Peisson en tête ! Véritable machine à marquer (15 buts en deux matchs), l’international tricolore a, en effet, été le bourreau des clubs franciliens cette semaine. Et comme Andrija Vlahovic semble avoir trouvé la bonne carburation (8 buts pour le Croate en deux rencontres), rien ne semble désormais pouvoir arrêter une équipe héraultaise dont la profondeur de banc (9 buteurs différents hier soir à Antigone) a de quoi effrayer même les plus complètes des équipes de Pro A. Les Noiséens, qui n’avaient pas grand chose à espérer de cette rencontre, ferment toujours la marche du championnat avec la plus mauvaise attaque (51 buts en 6 matchs), la plus mauvaise défense (92  buts encaissés) et 0 point au compteur. Dur, dur !

Nice fait rentrer Sète dans le rang

On sait depuis longtemps combien les rencontres entre Nice et Sète sont disputées et la dernière édition de ce grand «classique » de notre championnat, hier soir à Jean-Bouin, n’a pas dérogé à la règle. Se rendant coup pour coup, Azuréens et Héraultais ont été au coude à coude pendant les trois quarts du match avec une égalité parfaite (5-5) en fin de troisième période. David Babic, meilleur buteur niçois depuis le début de la saison, exclu définitivement dès la 3ème minute de jeu, c’est Arnaud Jablonski qui prenait ses responsabilités et inscrivaient deux buts consécutifs qui permettaient à son équipe de prendre enfin de l’air (8-5 à moins de 5 minutes de la fin). Bien décidés à ne pas abandonner leur place de leader de Pro A, les Sétois jetaient leurs dernières forces dans la bataille pour tenter de revenir au score. Une dernière supériorité numérique …

Lire l’article complet sur le site de la LPWP : http://lpwp.fr/node/244