Pro A – 05/10/2013 – journée 2 : Strasbourg crée la sensation à Nice (lalsace.fr)

735 vues
octobre 7, 2013

Une semaine après leur court échec à domicile face au 4e de la saison passée, Sète (9-10), les Strasbourgeois sont, lors de la 2e journée de Pro A, allés s’imposer samedi chez le 3e , Nice (14-10), pour la 2e année consécutive.

Le vocabulaire fleuri de l’entraîneur du Team Strasbourg Sébastien Bérenguel est toujours un régal pour les oreilles et touche souvent juste. Avant-hier, pour son premier déplacement 2013-2014, son équipe, largement remodelée cet été avec huit arrivées, a, comme l’an passé, réussi un authentique exploit en s’imposant 14-10 à Nice, 3e du dernier championnat. En 2012-2013, son premier voyage s’était soldé par une victoire à… Nice, 3e de l’exercice 2011-2012 (10-6).

Mais le coach n’ayant pas la mémoire courte, il s’est vite chargé de doucher l’enthousiasme de ses joueurs sitôt leur « victoire référence » ce samedi à Jean-Bouin. « Je leur ai dit : rappelez-vous l’an dernier : on a gagné à Nice et on a fait de la merde toute l’année. Bien sûr qu’on est content. Mais je veux qu’on garde notre calme. »

Une semaine après leur court revers à domicile contre Sète (9-10), les Strasbourgeois ont donc frappé fort sur la Côte d’Azur, grâce, entre autres, à un Jean-Baptiste Cartoux qui, selon son entraîneur, « avait à cœur de faire un gros match » face au club où il a découvert le water-polo à 10 ans et joué jusqu’à son arrivée en Alsace. Avec cinq buts de son capitaine, le Team, seulement mené en début de partie (1-2, puis 2-3), est revenu avant la fin de la 1re période (3-3), passé devant à la mi-temps (6-4) et ne s’est pas désuni quand les Niçois se sont révoltés dans le 3e quart (9-9).

« Notre cohésion a fait la différence , pointe Sébastien Bérenguel après une 4e période enlevée 5-1. Ce succès valide le travail accompli depuis deux mois et le bon match contre Sète où nous avions eu l’impression d’avoir été volés. Ce résultat positif n’est pas une question d’armes, mais de cohésion. L’an passé, nous en avons manqué. Les joueurs qui sont restés n’ont pas oublié ce qui s’est passé et voient que les nouveaux, notamment nos trois Croates qui commencent déjà à parler français, sont de bons garçons et font tout pour s’intégrer. Il y a de l’harmonie dans le groupe. C’est indispensable pour faire un bon championnat. Mais encore une fois, restons calmes et mesurés. » Surtout que pour la 3e journée, dans deux semaines, un autre cador, le vice-champion de France Montpellier, déposera sa carte de visite au centre nautique de Schiltigheim.

Olympic Nice Natation – Team Strasbourg 10-14. Piscine Jean-Bouin à Nice. Mi-temps : 4-6. Les périodes : 3-3, 1-3, 5-3, 1-5. Arbitres : Christophe Vanhems et Alban David. 500 spectateurs environ. 9 exclusions temporaires à Nice, 11 à Strasbourg (exclusion définitive avec remplacement pour Bratic).

Nice : Famera 1, Babic 2, Khasz 2, Rodin 2, Jablonski 1, Laversanne 1, Pirat 1.

Strasbourg : Sutic 3, Racunica 3, R. Blary 2, Lanau 1, Cartoux 5.

TEAM-STRASBOURG-Logo2-980x400