Pro A : Douai affiche ses valeurs et ses ambitions (lavoixdunord.fr)

1 117 vues
septembre 23, 2013

1252342597_B971081611Z.1_20130923114826_000_GP218N9L9.2-0

 

EXCEPTIONNEL ! Certains termes sont parfois galvaudés, mais dans le cas du bilan de la saison 2012-2013 des équipes de jeunes des Francs nageurs cheminots de Douai, on voit difficilement quel mot conviendrait mieux pour qualifier l’incroyable réussite du club d’Alain Canonne.

Champions de France en N3, en moins de 15 ans et en moins de 17 ans, mais aussi en moins de 14 ans et en moins de 16 ans (deux catégories où les championnats se disputent entre équipes régionales, sachant que celle du Nord – Pas-de-Calais était composée de onze représentants du club sur treize joueurs), les Douaisiens ont réalisé un formidable carton plein, empochant tous les titres possibles. Un fait unique en France qui témoigne de la richesse de la formation douaisienne.

Une éclatante réussite qui permet de relativiser la septième place obtenue la saison passée par l’équipe première dans le championnat de France Élite. « C’est le moins bon résultat depuis six ans puisque nous avions à chaque fois fini entre la troisième et la sixième place, mais c’était prévisible, affirme le président. Avec la crise, on avait décidé de se séparer de la pointe et de l’entraîneur croate. Du coup, notre objectif était simplement le top 8. »

Sixièmes de la phase régulière, les Douaisiens ont connu pas mal de pépins physiques sur la deuxième partie de saison, ce qui ne leur a pas permis de se rapprocher davantage des grosses cylindrées du championnat que sont Marseille, Montpellier et Nice.

Alain Canonne et ses hommes n’ont, toutefois, pas renoncé à venir semer, un jour, la zizanie dans le trio de tête, mais ils réclament simplement un peu de temps, des moyens supplémentaires et surtout l’arrivée d’une nouvelle piscine. « On attend la construction d’un nouveau bassin, rappelle-t-il. Ce sera visiblement plutôt pour 2016. On travaille sur un plan pour l’horizon 2016-2019 avec la volonté, à cette période-là, de pouvoir prétendre au titre de champion de France. »

Une volonté de monter en puissance que Douai souhaite réussir avec, évidemment, quelques moyens financiers supplémentaires, mais surtout en s’appuyant sur ses forces vives et sans renier ses valeurs, sa politique de formation.

« Si les finances augmentent et si on peut se le permettre, il sera intéressant d’enrôler un ou deux joueurs d’exception pour pouvoir viser le titre, mais on ne veut pas toucher à l’identité du club, prévient Alain Canonne. On a trois ans pour franchir un nouveau palier et être prêt au moment de l’entrée dans la nouvelle piscine. On a chez les jeunes des générations talentueuses, une bonne qualité de formation, on veut les intégrer progressivement au sein de l’équipe première afin qu’ils soient au meilleur niveau dans quelques années. »

Quatre jeunes suivront les entraînements avec l’équipe première et auront peut-être un peu de temps de jeu dès cette saison. À eux de saisir l’opportunité. D’autant qu’ils bénéficieront de la présence aux commandes de l’équipe de Thomas Bourdet, qui s’est occupé pendant de nombreuses années des équipes de jeunes.

En attendant 2016, ce dernier aura pour mission de maintenir Douai à son niveau actuel. «Une place dans le top 8, ce serait bien », estime Alain Canonne. Dans l’ombre, le club continuera à cultiver ses graines de star pour les faire éclore en temps voulu.<cci:mvds_puce displayname= »MVDS_PUCE » name= »MVDS_PUCE »>

DAVID DELPORTE

vds@lav oixdunord.fr

PHOTOS JOHAN BEN AZZOUZ