Les Marseillais héroïques ! (laprovence.com)

2 684 vues
mai 26, 2013

20130526_1_7_2_1_0_obj3868492_1

 

Les joueurs du CNM sont allés au bout d’eux-mêmes pour décrocher, face à Montpellier, un 34ème titre

Un an après avoir été détrônés par Montpellier, le CNM récupère sa couronne de champion de France.

l ne reste qu’une poignée de secondes à jouer et Frédéric Audon, qui disputait peut-être hier le dernier match de sa longue carrière, se retrouve seul face à Gabor Jaszbereny. Quelques minutes auparavant, à bout de souffle, il était venu buter sur le dernier rempart montpelliérain. Cette fois-ci, il ne gâche pas cette occasion en or. D’un petit ballon en cloche, il trompe le gardien héraultais, figé sur sa ligne.

Successivement privés de Michaël Bodegas, Nicolas Constantin-Bicari, Igor Kovacevic et Alexandre Camarasa, les Marseillais ont pu compter sur la jeune génération pour conserver leur avance. La « classe biberon » a fait mieux que résister, puisqu’elle a même creusé l’écart. Et, comme un symbole, le dernier but d’Audon sonne comme un passage de témoin.

Un an après avoir été détrôné par Montpellier, le Cercle des Nageurs de Marseille tient enfin sa revanche et peut laisser éclater sa joie, sous les yeux de Romain Barnier et de Fabien Gilot qui, en tant qu’ancien poloïste, a forcément apprécié.

Un bonheur proportionnel à la tension qui a régné tout au long de la rencontre

Battus à l’aller, les Montpelliérains se devaient de prendre le jeu à leur compte et de faire le siège de la cage de Rémi Garsau.

Impérial comme à son habitude, le capitaine marseillais a multiplié les arrêts déterminants.

En attaque, Thibaut Simon, qui a sans doute réalisé hier son meilleur match de la saison, et Miroslav Randjic ont quant à eux fait parler la poudre.

Mais tous ces efforts auraient pu être réduits à néant dans le dernier quart-temps

Ne comptant plus qu’un but d’avance, mais privés de trois puis quatre joueurs majeurs, les Marseillais ont subi les assauts montpellérains.

Quelle n’aurait pas été leur déception s’ils avaient craqué dans cette dernière période alors qu’en quatre confrontations cette saison, en championnat et en coupe de France, ils ont à chaque fois pris leur meilleur sur les Héraultais ?

Cette issue aurait été trop cruelle et il fallait donc tenir coûte que coûte.

Épuisés par le manque de rotations, les Provençaux sont allés au bout d’eux-mêmes et leur victoire n’en est que plus belle et plus méritée

Dès demain, les dirigeants vont se pencher sur l’effectif qui composera l’équipe la saison prochaine avec l’espoir de franchir un palier au niveau européen où se dérouleront les prochaines conquêtes.

Mais, ce matin, le CNM peut s’enorgueillir d’être redevenu roi de France.


CN Marseille 14 Montpellier WP 11

Finale retour.

Aller : Montpellier 10 – CN Marseille 11.

Bassin Pierre-Garsau.

Mi-temps : 6-4.

Les quarts-temps : 2-2, 4-2, 3-4, 5-3.

800 spectateurs environ.

Arbitres : Mme Grandin et M. Mercier.

Délégué : M. Papazian.

CN Marseille : Garsau (cap., 11 arrêts dont 1 s.p.), N. Simon – Bahna, Constantin-Bicari, Audon (1), Lena, T. Simon (6), Olivon, Dino, Randjic (6 dont 2 s.p.), Bodegas, Kovacevic (1), Camarasa.

12 exclusions temporaires, 4 définitives (Constantin-Bicari, Bodegas, Kovacevic, Camarasa).

Entraîneur : Olivier Chandieu.

Montpellier WP : Jaszbereny (6 arrêts) – Aguilar, Pastry, Kovacic, Saudadier, Mustur, Peisson (3), Heinrich (2 dont 1 s.p.), Ladouce, Pirat (1), Laux (2)), Clay, Chipotel (3).

10 exclusions temporaires, 2 définitives (Saudadier, Peisson).

Entraîneur : Fabien Vasseur.


Les réactions

Paul Leccia / Président du CNM : « C’est une joie immense que de reconquérir ce titre de champion de France. Et c’est d’autant plus mérité qu’Olivier Chandieu a fait un travail remarquable auprès des jeunes tout au long de la saison. »

Olivier Chandieu / Entraîneur du CNM : « C’était intense, mais c’est pour vivre ces moments-là qu’on fait tout ça. À la fin du match, je n’avais plus de cadre et les jeunes ont bien pris le relais. Même s’ils ont moins de technique et moins de physique, ils ont affiché un bel état d’esprit et on a vraiment gagné ce match à treize. La saison a été très longue et ils n’ont jamais lâché, c’est un bon groupe. C’est bien pour la suite. Maintenant, l’objectif sera de faire mieux au niveau européen. »

Michaël Bodegas / Pointe du CNM : « On ne s’habitue jamais à être champion et ce titre-là a encore plus de saveur que les autres parce qu’on le reprend à Montpellier. »

Fabien Vasseur / Entraîneur de Montpellier : « On a fait ce qu’il fallait. On voulait les fatiguer et provoquer les sorties de leurs cadres. Ça a failli marcher mais on a parfois été trop individualistes mais aussi pas assez performants en « zone plus », c’est ce qui a fait la différence. On savait aussi que Randjic était très dangereux. Et il l’a encore prouvé sur ce match… »

article laprovence.com  http://www.laprovence.com/article/sports/2372725/water-polo-les-marseillais-heroiques.html