Elite – Finale Aller : les Montpelliérains plus « motivés » que jamais (midilibre.fr)

962 vues
mai 18, 2013

nous-sommes-motives_583575_510x255

Légèrement éclipsé par les titres montpelliérains du hand et du foot la saison dernière, le Montpellier Water-Polo est pourtant le seul club à rester sur le devant de la scène en 2013. Et dès ce soir (20 h 30), il remettra son titre en jeu contre Marseille, la grande figure du water-polo français de ces dernières années. Pour l’occasion, rencontre avec Rémi Saudadier, arrivé de Nice à l’été 2012, et déterminé à remporter son premier titre de champion.

Comment s’annonce cette finale ? Ne pensez-vous pas que Marseille part avec un avantage psychologique après sa victoire à Antigone en avril ?

Les demi-finales contre Sète nous ont rassurés. Mais une finale, ça n’a rien à voir. Tout repart à zéro et la pression sera égale. Le fait de jouer le premier match à domicile peut être un avantage, mais sur l’ensemble des deux rencontres, il n’y a pas de favori.

Comment vivez-vous la rivalité entre Montpellier et Marseille ? Est-elle différente de celle entretenue avec Nice ?

Marseille, ça reste Marseille. C’est une grande équipe et on cherche forcément à se dépasser lorsque nous jouons contre eux. Mais sur le plan personnel, c’est aussi très intense de jouer contre Nice, car j’ai envie de prouver que j’ai fait un bon choix en partant.

Quel bilan tirez-vous de votre première saison sous les couleurs de Montpellier ?

J’ai été longtemps blessé, je n’ai pu prendre part à la compétition qu’en janvier. Mais j’étais très bien encadré, j’ai fait une bonne rééducation et je suis bien revenu physiquement comme mentalement avec des bonnes performances. Maintenant, il ne reste plus que le titre !

Y a-il tout à Montpellier pour aller bousculer l’hégémonie marseillaise sur le long terme ?

Le groupe a un gros potentiel. Après, il faudra voir comment nous serons soutenus. Nous avons un accès au bassin assez limité, ce qui bloque un peu notre progression. C’est dommage pour un champion de France.

Quels sont vos projets désormais ?

Finir champion bien sûr ! On est hyper motivé ! Pour le futur, il faudra discuter des ambitions du club avec les dirigeants. Il y a un véritable engouement à Montpellier, c’est l’aubaine pour tout sportif. Il y a l’équipe de France aussi, avec laquelle je partirai pour les qualifications aux championnats d’Europe cet été.