N1 dames : Le LUC, maître du suspense

957 vues
avril 1, 2013

94668560_water-polo-nationale-1-dames-le-luc-mai-65059

LUC – NICE
10-10 (2-4, 4-0, 2-4, 2-2), 4-3 aux tab LUC• Psouni 3, Guillet 3, Mason 2, Mahieu 1, Ramecourt 1.
LUC – NANCY
8-7 (4-1, 0-3, 1-0, 3-3) LUC• Mason 3, Psouni 2, Mahieu 1, Guillet 1, Wyffels 1.
En s’imposant à l’arraché contre Nice et Nancy, les Lilloises ont bouclé un excellent week-end qui devrait leur permettre de virer en tête du championnat. Elles ont aussi fait preuve de beaucoup de sang-froid dans le money time, un atout qui pourrait s’avérer utile au moment des phases finales.
En attendant, savourons un peu ces deux succès étriqués, mais tellement précieux pour la confiance. D’abord celui obtenu contre Nice samedi soir, le plus prestigieux et le plus attendu. Après s’être fait rejoint dans les ultimes secondes, le LUC s’est imposé aux tirs au but, grâce à Laure Sauvère qui a pris sa revanche après son penalty manqué en Coupe de France en janvier. « Contre Nancy, on avait perdu aux penaltys et j’avais manqué mon tir.
Cette fois, je n’ai pas tremblé, ça fait plaisir de gagner, surtout dans une telle ambiance », se félicitait la Lilloise.
Après cette victoire poussive mais méritée, il restait à confirmer cet exploit face à Nancy, hier après-midi. Les Lilloises n’ont pas failli, mais la victoire fut encore poussive et compliquée.
Après un très bon premier quart-temps, bouclé 4-1, qui laissait présager une victoire facile, les Lilloises se heurtaient à une solide défense et surtout à une excellente gardienne, Lou Counil, sur une autre planète hier après-midi. Elles encaissaient un sévère 3-0 qui remettait Nancy dans le match (4-4 à la mi-temps). Un bras de fer s’engageait alors dans les deux derniers quart-temps où Kelly Mason et Louise Guillet répondaient aux buts des Nancéiennes Braga et Daule pour maintenir le LUC en tête.
Mais avec un écart d’un petit but et toutes les peines du monde à faire le break, elles restaient sous la menace. À trois minutes de la fin, c’est finalement Kelly Mason qui donnait un avantage décisif en marquant d’un superbe mouvement du poignet, alors qu’elle était dos au but.
Au regard du week-end, c’est désormais une évidence : le LUC est plus que jamais co-favori pour le titre. •